Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 3 du 4 juillet 2017

Publié le 04-07-2017

 

« Je suis persuadé qu’une Europe unie sera plus à même de jouer un rôle important dans la défense commune […], se joindre aux Etats Unis […] développer une politique coordonnée dans tous les domaines diplomatique, économique et politique. »

Extrait du discours de J.F Kennedy à l’occasion de l’Independance Day, le 4 Juillet 1962

 

Nous poursuivons cette semaine l’analyse du défi russe avec un article issu de l’European Council on Foreign Relations (ECFR) qui questionne les racines et les forces sous-jacentes structurant et orientant la politique étrangère de Moscou. Kadri Liik interroge le lien dialectique qui s’établit entre les défis à relever par l’Occident en général, et par l’Europe en particulier, et ceux auxquels est confrontée la Russie. L’Europe, qui fait face au défi de protéger son modèle, sa population voire ses frontières, ne serait-elle pas à la croisée des chemins : se concevoir en tant qu’acteur stratégique, comme l’y incite de longue date la France, ou risquer de disparaître ? L’analyse proposée par Pierre Verluise offre un éclairage historique et prospectif sur cette dissonance entre la France et l’Europe « stratégique ».

Devenir un véritable acteur stratégique : une évolution incontournable à l’heure de l’interdépendance des défis d’intérêt mondial ? Renaud Lapeyre de l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI) aborde le défi des « zones grises », ces territoires sans gouvernance légale et légitime. A partir d’un état des lieux et d’une analyse du processus comme des conséquences de la fragilisation croissante d’Etats, il propose une nouvelle philosophie pour aborder ce défi : la nécessité d’une « approche globale » dépassant, engerbant et conjuguant les logiques de « silos ». Cette exigence d’approche globale, mise en exergue par des d’acteurs issus des communautés professionnelles du Développement et de l’Humanitaire, fait écho aux conclusions comparables tirées par les acteurs issus des domaines de la Défense et de la Diplomatie.

Enfin, le CSFRS rappelle aux lecteurs de Geostrategia que les inscriptions pour le prix de la réflexion stratégique sont désormais ouvertes. Deux récompenses d’une valeur de 7000€ et 3000€ euros seront décernées aux mémoires de recherche stratégique valorisant une approche prospective et pluridisciplinaire.

Auteur(s) :   « Je suis persuadé qu’une Europe unie sera plus à même de jouer un rôle important dans la défense commune […], se joindre aux Etats Unis […] développer une politique coordonnée dans tous les domaines diplomatique, économique et politique. » Extrait du discours de J.F Kennedy à l’occasion de l’Independance Day, le 4 Juillet 1962   […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

GeoStrategia / GRANDS ENTRETIENS – Gérard-François DUMONT

LA DÉMOGRAPHIE : DIMENSIONS PROSPECTIVES, GÉOPOLITIQUES ET STRATÉGIQUES Gérard-François Dumont est géographe, économiste, démographe, recte...

Publié le 25-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°74 du 20 juin 2019 / 2ème anniversaire de GeoStrategia !

«Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges, jeter l'ancre un seul jour ? » Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français ; 1...

Publié le 20-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout