Conférence – Puissance aérienne et contrôle de l’espace

Mis en ligne le 27-Juil-2021

 

L’armée de l’Air et de l’Espace (AAE) a accueilli dans le magnifique écrin du musée de l’Air et de l’Espace Paris-Le Bourget, les 22-23 juin 2021, l’#EI2AirSpacePower Conference. Au programme : « La puissance aérienne et le contrôle de l’espace, comment mieux coordonner les tempos des opérations aériennes européennes ? »

Cette première édition a réuni les armées de l’Air des 13 pays de l’Initiative Européenne d’Intervention (IEI en français et EI2 en anglais) et des experts civils et militaires pour échanger leurs analyses et faire avancer la culture stratégique européenne en matière de puissance aérospatiale. Appelée de ses vœux par la ministre, cette conférence internationale a vocation à être accueillie annuellement, à tour de rôle, par les pays de l’IEI.

Dans son discours d’ouverture le général Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’AAE (CEMAAE), a rappelé la vocation de l’IEI : un forum pour partager les analyses, imaginer de meilleures interactions et devenir plus forts ensemble. L’ambition de cette initiative est de nourrir, développer une culture stratégique qui permette de mieux identifier les voies à emprunter et les actions à mener lors de missions de l’OTAN, l’UE, l’ONU ou d’autres coalitions ad hoc. Eric Trappier, président du groupement des industries françaises industrielles et président-directeur général de Dassault Aviation, a ensuite expliqué pourquoi la coopération européenne est un Must pour le développement. Cette démarche permet aux Européens, comme l’a souligné Alice Guitton, Directrice générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS), de gagner « en équipage ».

Quelle stratégie pour booster la défense européenne ? Une réflexion accompagnée au final par Thomas Gomart :

Les CEMAAE britannique, français, italien et suédois se sont accordés sur le besoin accru d’interopérabilité et de connectivité pour réussir des interventions multi-domaines, appuyées par un entrainement conjoint de haut niveau. L’accent doit également être mis sur le leadership et la culture de l’innovation, à un rythme toujours plus rapide en réponse à des menaces fluctuantes (besoin d’agilité), et dans le respect de l’environnement.

En conclusion Florence Parly, ministre des Armées, a appelé de ses vœux la deuxième édition de cette conférence. Selon elle, le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget a incarné parfaitement l’esprit pionnier de cette première rencontre qui a scellé la création de ce magnifique « Air Force Club of able and willing nations » !

#EuropeDéfense

Revoir cette conférence sur la chaîne YouTube de l’AAE : https://www.youtube.com/user/Armeedelairfrancaise/videos


Nos partenaires

 

afficher tout