Actualités

Criminel et djihadiste, dans la tête des nouveaux terroristes - Julien Dufour

Mis en ligne le 11 Jun 2019

Islamisme, terrorisme-mutations et défis

Le grand basculement

Une analyse, étayée par l’observation et l’action de terrain dans les cités et sur le territoire français de la menace du terrorisme islamique et des nouveaux défis qu’elle lance aux vulnérables sociétés occidentales face à un ennemi fanatique et nébuleux, dont l’objectif assumé est de les convertir, voire de les détruire.

Nouvelle en Europe cette menace est désormais endogène. A l’action de commandos venus de l’étranger, succède le passage au djihad d’enfants de la nation, d’individus élevés sur notre sol, endoctrinés et radicalisés pour lesquels la guerre sainte est leur raison de vivre et qui constituent l’ennemi intérieur. La séquence commence en mars 2012 avec les attentats de Toulouse et Montauban et mène aux assassinats de Charlie-Hebdo et aux attentats de Paris, les plus meurtriers du pays.

Point commun des terroristes : leur passé criminel : tous furent des malfaiteurs de droit commun, tous révèlent la toxique proximité du délinquant et du terroriste. Echec scolaire, violence, criminalité, mosquées radicales et gratification de soi forment le processus mortifère d’engagement djihadiste. Ce constat ne fait pas de tout malfaiteur un poseur de bombes potentiel. Mais dorénavant dans nos sociétés, des individus justifient leurs propres déviances par le salafisme et le djihad. Le lien terreur-crime ainsi créé est matériel, mais aussi intellectuel et spirituel. Il révèle une mutation idéologique et l’islamisation de la violence.

Ce basculement exploite la crise des sociétés occidentales. Né dans le mal-être de la mondialisation, la perte de repères et d’identité collective, il exploite le terreau fertile des banlieues françaises où règne la culture des bandes et du crime. Là, le salafisme violent suscite un vivier de combattants du djihad-et ouvre la dangereuse perspective d’une contre-culture islamiste dynamique et exaltante pour nous convertir par persuasion ou par force.

EN SAVOIR PLUS

"LE CRIME MONDIALISÉ" - Xavier Raufer

Mis en ligne le 06 Jun 2019

Fraudes, détournements, meurtres, trafics, esclavages à l'échelle planétaire : en statistiques, tableaux, chronologies, mais aussi récits vrais et portraits révélateurs, c'est la face cachée et noire de la mondialisation, sur l'année 2018, que révèle ce document sans précédent.

Qui dirige désormais Cosa Nostra ? Pourquoi les prisons françaises sont-elles devenues des passoires ? Où trouve-t-on la cocaïne la plus pure ? Existe-t-il vraiment un lien entre l'afflux de migrants en Europe et la criminalité ? Xavier Raufer livre ici une encyclopédie du crime, étonnante et passionnante, sur toute la surface de la planète. En utilisant les données les plus récentes (collectées par Crimino, sa base documentaire criminologique), il révèle l'autre face de la mondialisation, où les tueries de masse s'exportent des États-Unis au reste de la planète, et où l'Afghanistan est devenu un immense champ de pavot.

Chiffres à l'appui, il revient ainsi sur les faits divers qui ont fait l'actualité, et sur ceux dont on a étrangement peu parlé. Des crimes sexuels en passant par les nouvelles mafias, de la piraterie maritime aux trafics d'êtres humains, rien n'est laissé sans réponse dans ce livre-événement qui donne aux lecteurs les clés pour participer au débat public sur la sécurité internationale.
Une somme indispensable, pour comprendre enfin le monde dans lequel nous vivons.

EN SAVOIR PLUS

"LE SIECLE DES AS - UNE AUTRE HISTOIRE DE L'AVIATION" - Pierre Razoux

Mis en ligne le 06 Jun 2019

Il s’agit d’un ouvrage global à la fois grand public et interdisciplinaire (histoire, sociologie, polémologie, stratégie aérienne, économie) qui couvre l’ensemble du sujet de 1915 à nos jours et qui devrait faire date. Ses annexes sont sans équivalent et ce livre constitue une mine d’informations sur l’évolution de la stratégie aérienne et du combat aérien.

Depuis 1915 et l’exploit du Français Adolphe Pégoud, les as de l’aviation sont des pilotes de chasse crédités d’au moins cinq victoires aériennes homologuées. Qui sait que le dernier d’entre eux fut l’Iranien Assadollah Adeli, en 1988 ? Que dans l’intervalle, huit mille pilotes d’une quarantaine de nationalités ont décroché ce titre envié, dont un tiers d’Allemands ? Qu’il y eut autant d’as canadiens que d’as français pendant les deux guerres mondiales ? Qu’un Finlandais occupe la tête du palmarès de la Seconde Guerre mondiale, as de la Luftwaffe mis à part ? Qu’il y eut davantage d’as soviétiques que d’as américains

pendant la guerre de Corée ? Que la guerre du Vietnam engendra trois fois plus d’as vietnamiens que d’as américains ? Et que ce sont deux Russes et un Israélien qui ont obtenu le plus de victoires à bord d’un chasseur à réaction moderne ? Cette histoire d’hommes, de femmes et de machines transcende le XXe siècle. Véritables che valiers du ciel, les as ont dominé les champs de bataille comme les chevaliers du Moyen Âge en leur temps. À travers cet essai magistral qui décrypte leur mythe, l’auteur raconte leur épopée, soulignant la manière dont ces héros ont été instrumentalisés par la propagande et le pouvoir politique. Il répond à toutes les questions que se posent le grand public comme les passionnés d’aviation à leur sujet. Il livre une synthèse de leurs palmarès, toutes nations confondues, et apporte pour la première fois de précieuses informations sur les as israéliens, arabes et iraniens.

 

EN SAVOIR PLUS

RDVRS #11 - 18 JUIN 2019 / Quelles politiques énergétiques et climatiques pour l’UE en 2050 ?

Mis en ligne le 22 May 2019

Quelles politiques énergétiques et climatiques pour l’UE en 2050 ?

Après les élections européennes s’ouvre une période cruciale pour l’Union européenne. Dans le domaine de l’énergie, il s’agit de déterminer les objectifs de dé-carbonation pour 2050 et de définir une stratégie pour les mettre en œuvre. Il faut aussi atteindre les objectifs rehaussés de 2030 et répondre aux défis de la transition énergétique: sécurité des approvisionnements, fonctionnement des système et intégration des énergies renouvelables, compétitivité, sortie du charbon, cohésion sociale et territoriale et protection des chaines de valeur.

Tout en accélérant la dé-carbonation des secteurs de l’industrie, de l’agriculture et du transport. Les politiques et instruments actuels suffisent-ils? Quelles sont les défis et réponses qui peuvent et doivent être apportés?

Ce sont les enjeux et défis qui seront abordés ce 18 juin 2019, en s'appuyant sur les conclusions de l'étude ENERGEO sur "la dimension stratégique de la transition énergétique", étude soutenue par le CSFRS et menée par le centre Énergie de l'IFRI, sous la direction de Marc-Antoine Eyl-Mazzega.

Léa Michelis, L’Iran et le détroit d’Ormuz – Stratégies et enjeux de puissance, Paris, L’Harmattan, 2019, 216 p.

Mis en ligne le 14 May 2019

Porte d’entrée du golfe Persique, le détroit d’Ormuz est un couloir maritime stratégique. Long de cent-quatre-vingts kilomètres, il borde les eaux territoriales iraniennes et omanaises. Depuis les années 1970, l’histoire de la puissance iranienne s’accompagne de l’utilisation stratégique du détroit. Si l’on remonte à l’Antiquité, la Perse possédait alors les deux rives. Cet héritage culturel est aujourd’hui d’une grande importance pour comprendre l’intérêt stratégique iranien pour cet espace, qui n’est pas uniquement géographique. Plus récemment, Ormuz a été le théâtre de la guerre Iran-Irak (1980-1988). Au cours de ce conflit, le détroit est devenu un espace catalyseur de menaces. Depuis lors, l’Iran lui accorde une place majeure dans sa politique de défense. La doctrine militaire iranienne, doctrine défensive asymétrique, s’ancre autour de principes géostratégiques relatifs à ce nœud maritime.

Par ailleurs, le détroit d’Ormuz représente aujourd’hui une voie de circulation du pétrole cruciale pour les échanges mondiaux. Il est la porte de sortie du pétrole du Golfe et du pétrole iranien. En effet, l’Iran possède les quatrièmes réserves de pétrole et les deuxièmes réserves de gaz naturel mondiales. De fait, le détroit d’Ormuz représente un atout pour le développement de son influence économique, politique et militaire. Alors que les tensions montent entre l’Iran et les États-Unis, la puissance iranienne pourrait-elle fermer le détroit ? Les possibilités tactiques et opérationnelles iraniennes sont nombreuses. Mais au-delà de la capacité, l’Iran aurait-il un intérêt à le faire ? Le risque de déclencher une guerre que la puissance iranienne ne pourra pas gagner est grand. Toute l’utilité du détroit d’Ormuz réside donc dans son pouvoir de dissuasion.

Au-delà de ces considérations militaro-stratégiques, le détroit d’Ormuz permet également à l’Iran de s’insérer dans un espace plus vaste que le golfe Persique, de voir « au loin », vers l’Océan Indien. À partir des années 1970, la puissance iranienne déploie des efforts inédits pour s’intégrer dans cet espace de plus en plus stratégique. Elle s’emploie aujourd’hui à créer des relations fortes avec l’Inde et la Chine, s’ouvrant ainsi à de nouveaux partenariats économiques, mais également de défense. À ces réflexions pragmatiques s’ajoute l’importance de la dimension mémorielle de l’espace perse. Pour comprendre les enjeux centraux de la politique iranienne autour du détroit, il faut saisir que pour la puissance iranienne, l’Iran ne fait pas partie du Moyen-Orient mais de l’Asie de l’Ouest. Du fait de cette construction géographique, le détroit d’Ormuz s’inscrit différemment dans une politique d’ouverture vers l’Océan Indien.

Par l’étude de cartes et de documents d’archives, cet ouvrage s’attache à comprendre et faire comprendre comment l’Iran a pu utiliser cet espace comme point d’appui afin de saisir la manière dont il pourrait encore le faire aujourd’hui. Nœud de tensions, le détroit d’Ormuz est un réel espace de puissance.

13 juin 2019 / 18h30 - Conférence « Quelle contre-radicalisation » des Cahiers de l’Orient

Mis en ligne le 14 May 2019

La conférence se déroulera en présence des auteurs ayant contribué au numéro et de la Garde des Sceaux Mme Nicole Belloubet (sous réserve).

INFOS/INSCRIPTION - https://lescahiersdelorient.org/

ENERGEO / Nouvelle étude de l'IFRI

Mis en ligne le 06 May 2019

GeoStrategia - EDITO 68 / Cahiers de Printemps

Mis en ligne le 18 Apr 2019

RDVRS #10 - 14 MAI 2019 / ART ET GUERRE

Mis en ligne le 17 Apr 2019

CSFRS / Ecole militaire - Paris

LES RENDEZ-VOUS DE LA REFLEXION STRATEGIQUE


ART & GUERRE

L'Art, une question stratégique ?

Quelques éclairages artistiques et regards croisés !

 

Mardi 14 mai 2019 - 18:00/20:30

ECOLE MILITAIRE

1, Place Joffre - 75007 - PARIS

 

ENTREE LIBRE / RESERVATION OBLIGATOIRE
 

L’Art peut-il être considéré comme une question stratégique ?

L’Art et la Guerre se rejoignent-ils, s’attirent-ils, se nourrissent-ils ou se repoussent-ils, s’opposent-ils, se nient-ils ?

L’Art peut-il être utile au Stratège ou constituer un frein, une entrave à son action, voire une alternative à son recours ?

Comment et pourquoi l’Art peut-il dire, exprimer la Guerre et la Guerre dire, exprimer l’Art ?

 

A la confluence entre Art et Guerre, nous vous invitons à partager quelques éclairages artistiques et les regards croisés du Stratège, du Stratégistes, de l’Artiste et de l’Amateur d’Art.

 


Quelques éclairages artistiques
Extraits de films
Extraits de spectacles de danse
Extraits de poèmes ou textes littéraires

 

 

Quelques regards croisés


Modération

Paul Cesari

Conseiller militaire du CSFRS


Le Stratégiste

Frédéric Ramel

Professeur au Centre d’Etudes et de Recherches Internationales de Sciences-Po Paris


L’Artiste

Jean-Yves Jouannais

Professeur aux « Beaux-Arts » de Paris et auteur de  "MOAB : épopée en 22 chants ; Une encyclopédie des guerres


L’Amateur d’art

Marion Mechali

Auditrice et membre de l'ANAJ-IHEDN, auteure d’un article sur l'art et la guerre au Moyen-Orient


Le Stratège

Régis Passerieux

Conseiller général pour la stratégie du Centre des Hautes Etudes du Ministère de l'Intérieur


Conclusion
Jean-Vincent Holeindre

Professeur au centre Thucydide de l’université de Paris2 Panthéon-Assas

Directeur scientifique de l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire

 

ENTREE LIBRE / INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 

 

La Vigie n°115

Mis en ligne le 15 Apr 2019

La Vigie, lettre d'analyse stratégique publiée par Jean Dufourcq et Olivier Kempf et paraissant tous les deux mercredis, vous propose son numéro 115. (Clic here to get the English version).

Conférence FRS / "La fin de l'arms control ?"

Mis en ligne le 15 Apr 2019

14 mai 2019 de 14h00 à 18h00

Bibliothèque nationale de France / Site François-Mitterrand, Petit Auditorium – Quai François Mauriac - Paris 13ème).

Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire en cliquant sur ce lien.

Summer School #3 « Défense et Espace »

Mis en ligne le 05 Apr 2019

Bordeaux – 24/28 juin 2019

Cette formation proposée par la Chaire « Défense & Aérospatial » de Sciences Po Bordeaux a pour objectif de partager, selon une approche globale et pluridisciplinaire, la connaissance sur la place du spatial dans la sécurité internationale et d’éveiller ses auditrices et auditeurs aux enjeux et défis que ce nouveau champ d’affrontement pourrait constituer au XXIème siècle.

Au programme, des interventions de haut niveau par des experts issus de l’Union européenne (Service européen de l’action extérieure), de l’Agence spatiale européenne (ESA), du Centre national d’Etudes Spatiales (CNES), de l’armée de l’Air et de l’industrie aérospatiale. En outre, une visite sera organisée dans les installations bordelaises d’ArianeGroup. Enfin, plusieurs activités conviviales permettront aux auditrices et auditeurs de nouer des relations professionnelles utiles.

 

INFOS/INSCRIPTIONS

Résultats du sondage GeoStrategia

Mis en ligne le 05 Apr 2019

A la suite du sondage de satisfaction portant sur Geostrategia, il nous est  possible de mieux cerner le  « profil type » du lecteur de GeoStrategia.

Le lecteur de GeoStrategia dispose (à près de 80%) d’un niveau master ou plus.

Le lecteur de GeoStrategia (à plus de 50%) a découvert le site  via une publication ou un évènement. Il se connecte au site surtout au reçu de la  Newsletter ou d’un Flash Info (65%).

Le lecteur de GeoStrategia est très satisfait des contenus proposés par le site (à plus de 90 %, que ce soient les articles, les études ou les Grands Entretiens). Il s’intéresse plus particulièrement à la rubrique « Géopolitique » du site (79%). Pour autant, les rubriques  « Défense et Sécurité »,  « Pensées Stratégiques », mais également « Sociétés, Cultures, Savoirs » l’intéressent également (respectivement 65%,  60% et 35%). Ses  trois axes d’intérêts favoris sont les relations internationales (80%), les fondamentaux de la réflexion stratégique (70%) et le champ politico-militaire (61%).

Le lecteur de GeoStrategia (à près de 75%) a découvert les partenaires de GeoStregia après avoir fréquenté le site et depuis lors, il se connecte ou consulte davantage directement (à plus de 50%) les contenus proposés par les partenaires (sites, revues).

Enfin, le lecteur de GeoStrategia (à une quasi-unanimité)  est prêt à recommander Geostrategia autour de lui.

Au-delà du « profit type » du lecteur de Geostrategia que les réponses au sondage permettent de brosser, des suggestions plus ciblées ont également été formulées. Ainsi, on note une demande de contenus plus nombreux concernant l’Afrique, l’Amérique Latine ainsi que l’Océan Indien. Des thèmes  pour de futurs papiers  ont été proposé comme par exemple l’Art et la géostratégie, l’Europe,  le domaine spatial ou encore les fondamentaux de la stratégie. La possibilité de mieux recevoir GeoStrategia sur Smartphone ou encore celle de pouvoir  télécharger les articles en PDF ont également été évoquées.

Ci-joint les principaux graphiques résultant du sondage.

Documents à télécharger

Nos partenaires

 

afficher tout