Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 17 du 24 octobre 2017

Publié le 24-10-2017

« Le propre de la puissance est de protéger. »

Blaise Pascal (1623-1662)

 

A l’approche de la pause de la Toussaint, nous vous avons préparé des « cahiers d’automne » composés de trois articles de réflexion, d’une publication de veille documentaire et d’une séquence vidéo. Les trois articles de ces « Cahiers d’automne » vous offriront des analyses de fond sur diverses problématiques articulées autour du concept polysémique de protection : protection des citoyens, qui pourrait irriguer une refondation de l’Union européenne telle que promue par le Président de la République ; protection des populations, lors de crises majeures ; protection ultime des intérêts vitaux de la nation, assurée par les forces nucléaires. Les « Cahiers d’automne » vous proposent également un contenu inédit : une publication de veille documentaire sur la récente reprise de la ville de Mossoul en Irak. Les « Cahiers d’automne » vous proposent enfin le troisième volet des cinq entretiens sur les grands stratèges français du XXème. Il est consacré au Général Charles Ailleret, un des artisans de la dissuasion nucléaire française.

L’article « L’Europe qui protège : penser l’Union européenne à venir » est issu de l’European Council on Foreign Relation (ECFR). Cet article propose de façonner un programme pour l’Union européenne à venir en conjuguant éthique de conviction et éthique de responsabilité. Mark Leonard, co-fondateur et directeur de l’ECFR, mène une analyse sans concession des illusions universalistes externes comme de la défiance engendrée par la marche vers davantage d’intégration interne. L’heure est à une refondation réaliste, pragmatique, des relations de l’UE tant avec le monde extérieur qu’avec ses propres citoyens et ses États membres, refondation qui devrait être guidée par un principe cardinal : l’Europe qui protège. C’est la condition pour préserver l’idéal d’un ordre libéral à l’intérieur de ses frontières. La flexibilité devrait désormais présider aux relations entre États membres via la mobilisation de coalitions ad hoc. Le leadership franco-allemand n’en demeurera pas moins essentiel.

Le séisme de Lisbonne en 1755 et ses dizaines de millier de victimes a profondément marqué les européens de l’époque et eu un impact suffisamment bouleversant pour transformer la culture et la philosophie européennes. Néanmoins, il est une leçon moins culturelle ou philosophique qui peut être tirée de cet épisode dramatique. La façon dont cette crise majeure fut gérée par les autorités portugaises a en effet été édifiante à maints égards et porteuse de concepts pionniers en matière de sécurité. L’article « Le Séisme de Lisbonne de 1755 ; retour sur une gestion de crise marquante » est issu de l’Université Technologique de Troyes (UTT). Au travers du bilan de la catastrophe et des réponses apportées, Alain Hugerot, Guillaume Delatour, Pierre-Henry Richard et Patrick Laclemence (Chercheurs au sein de l’UTT) dégagent les lignes de forces d’une approche moderne de la gestion de crise comme de la prévention des risques.

La toute récente Revue stratégique de défense et de sécurité nationale le souligne, le renouvellement des forces nucléaires est le premier gage de préservation de la liberté d’appréciation, de décision et d’action de la France. Pour autant, ce besoin de renouvellement intervient à un moment charnière à divers titres, sur fond de montée de la menace terroriste et de croisade internationale pour l’interdiction des armes  nucléaires. L’article « Forces nucléaires françaises : quel renouvellement ? » est issu de la revue Politique Etrangère de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI). Corentin Bruslein (Responsable du Centre des études de sécurité de l’IFRI) y rappelle les fondements de la dissuasion nucléaire française, puis y expose les enjeux clefs au cœur de cette problématique de renouvellement.

La publication de veille documentaire « Infoveille – La bataille pour Mossoul, une étape décisive vers la stabilité de l’Irak ? » est issue du Centre de Documentation de l’Ecole Militaire (CDEM). Elle éclaire un fait marquant de l’actualité récente, la reprise de Mossoul par les forces irakiennes. Rédigée par Erwan Porte (Documentaliste au CDEM) et réalisée à partir à partir d’une sélection de sources ouvertes, d’analyses et d’arguments d’experts internationaux, cette publication de veille expose les faits saillants de la bataille pour Mossoul, entre octobre 2016 et juillet 2017. Elle expose également le contexte général dans lequel la reconquête de la ville s’est déroulée. La publication de veille apprécie enfin les conséquences de cet évènement en termes d’enjeux et de défis posés. Un accès facilité à de nombreuses sources est par ailleurs proposé.

L’entretien vidéo avec François Géré, président de l’Institut Français d’Analyse Stratégique, est proposé avec l’aimable autorisation du site Diploweb.com. Il permet de mieux connaitre l’inventeur du concept de dissuasion tout azimut. Assez peu connu et en marge des milieux traditionnels de la pensée militaire de son époque, le général Charles Ailleret (1907-1968) occupe en effet une place singulière. Résistant, déporté, marqué par sa culture d’ingénieur polytechnicien, Ailleret a compris rapidement les bouleversements stratégiques induits par l’arme nucléaire dont il va devenir un des fervents promoteurs. Le général de Gaulle le chargera de conduire la mise au point des armes française et, plus tard, de transformer autour de la dissuasion nucléaire des armées françaises plutôt réticentes.

Nous vous proposerons dorénavant un accès au bulletin de veille bimensuel du CDEM, Le Guetteur. Édité à partir d’une sélection de sources ouvertes en ligne, gratuites ou payantes, en français et en anglais, Le Guetteur a pour objet de signaler des articles éclairants sur l’actualité de défense et de sécurité dans le monde.

Enfin, notez que les inscriptions pour assister aux VIIIèmes ASSISES NATIONALES DE LA RECHERCHE STRATÉGIQUE organisées par le CSFRS sont désormais ouvertes. Nous vous retrouverons le 07 novembre pour un prochain édito de l’Agora stratégique 2.0.

Auteur(s) : « Le propre de la puissance est de protéger. » Blaise Pascal (1623-1662)   A l’approche de la pause de la Toussaint, nous vous avons préparé des « cahiers d’automne » composés de trois articles de réflexion, d’une publication de veille documentaire et d’une séquence vidéo. Les trois articles de ces « Cahiers d’automne » vous offriront […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

Edito n°79 du 12 septembre 2019

« Ce qui embellit le désert, c’est qu’il cache un puits quelque part… » Antoine de Saint Exupéry, écrivain, poète, aviateur et reporter...

Publié le 12-09-2019

Source(s) : CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°78 du 29 août 2019

«L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. » René Char, poète et résistant français ; 1907-1988 in À une sérénité crispée...

Publié le 29-08-2019

Source(s) : CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout