Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 23 du 12 décembre 2017

Publié le 12-12-2017

« On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve »

Héraclite d’Ephèse, philosophe grec, 6ème siècle avant JC

 

Miroir d’un monde instable, chaotique, où le changement semble bouleverser dans un flot inexorable les repères d’hier, les VIIIèmes Assises nationales de la recherche stratégique ont également permis de souligner une permanence, celle de l’exercice d’une pensée innovante, prospective, pluridisciplinaire au sein de la communauté stratégique. Les contenus que nous vous proposons cette semaine en sont le reflet. Nous poursuivons la mise en exergue des travaux primés par le Prix de la Réflexion Stratégique (PRS) du CSFRS lors de ces Assises, le 30 novembre dernier. Nous vous proposons donc, dans le Kiosque de Geostrategia, l’article “La Force Conjointe du G5 Sahel, une initiative africaine d’appropriation de la gestion des conflits au Sahel” issu de l’étude menée par Nicolas Desgrais, doctorant à l’université du Kent. Cette étude sur la Force Conjointe du G5 Sahel a obtenu le premier prix exaequo du PRS. Le mémoire complet de l’étude figure dans la Bibliothèque de Geostrategia. A l’heure où le Président de la République achève une séquence diplomatique l’ayant conduit en Afrique, au Maghreb et au Moyen-Orient, nous vous proposons également dans le Kiosque l’analyse du chef de bataillon Florian de la Tousche, stagiaire de la 24ème promotion de l’Ecole de Guerre : “Pour une nouvelle politique arabe française”. Le Kiosque vous propose enfin une réflexion issue de la revue Futuribles : “Les comportements, levier de la transition écologique? – Comprendre et influencer les comportements individuels et les dynamiques collectives”. L’article analyse l’impact des comportements, individuels et collectifs sur les grands changements et mutations affectant les sociétés et en particulier sur la transition écologique, enjeu clef à l’échelle planétaire.

La Force conjointe du G5 Sahel n’est pas le fruit d’une injonction française mais bien la manifestation d’une maturation et d’une appropriation stratégiques régionales. C’est l’idée maîtresse qui irrigue et structure l’analyse documentée de Nicolas Desgrais. Au travers du processus de création de cette force, l’incidence majeure d’une volonté politique des états africains concernés transparaît en effet, même si le texte n’élude pas l’impact structurant du soutien français.

Comme en écho à l’analyse menée au printemps dernier par Florian de la Tousche, la politique étrangère française change son discours, son style et ses actes. En témoigne notamment le cap fixé par l’Elysée : «… Une France reprenant son rang parmi les nations en Europe, répondant aux défis du monde actuel et faisant entendre clairement son point de vue. » (Discours aux ambassadeurs – 29/08/2017). L’intérêt que présente cet article visionnaire, plaidoyer argumenté pour une politique renouant avec davantage de réalisme, d’autonomie et d’équilibre, singulièrement au Levant, n’en est que plus vif.

Traduire en comportements individuels et en dynamiques collectives les orientations générales associées aux changements majeurs touchant nos sociétés, c’est la question séminale qui interpelle Solange Martin et Albane Gaspard. Sociologues à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, les deux auteurs centrent leur analyse du poids des comportements sur la transition écologique. Elles explorent la complexité de ces comportements en combinant les approches disciplinaires et proposent un cadre méthodologique pour pouvoir les influencer efficacement. Elles nous livrent ainsi une analyse éclairante, transposable au-delà de la seule transition écologique, indispensable au succès de stratégies.

Auteur(s) : « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve » Héraclite d’Ephèse, philosophe grec, 6ème siècle avant JC   Miroir d’un monde instable, chaotique, où le changement semble bouleverser dans un flot inexorable les repères d’hier, les VIIIèmes Assises nationales de la recherche stratégique ont également permis de souligner une permanence, celle […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

Edito n°79 du 12 septembre 2019

« Ce qui embellit le désert, c’est qu’il cache un puits quelque part… » Antoine de Saint Exupéry, écrivain, poète, aviateur et reporter...

Publié le 12-09-2019

Source(s) : CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°78 du 29 août 2019

«L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. » René Char, poète et résistant français ; 1907-1988 in À une sérénité crispée...

Publié le 29-08-2019

Source(s) : CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout