Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 24 du 19 décembre 2017

Publié le 19-12-2017

« Rien de grand n’est jamais accompli dans le monde sans passion »

George Wilhelm Friedrich Hegel, philosophe allemand (1770-1831)

 

Les plus grands accomplissements ne sont pas le fruit de la seule raison “raisonnante” qui les conçoit, les organise et les met en oeuvre, mais également de la ferveur qui les porte. Les accomplissements de l’esprit n’en sont pas exempts. Nous approchons de la fin 2017, occasion de rendre compte d’une façon singulière de la symbiose entre rigueur scientifique et passion créatrice qui stimule et irrigue la communauté de la réflexion stratégique. Nous vous proposons donc ces Cahiers d’hiver, florilège de six articles illustratifs du champ de la réflexion stratégique, des questions de défense et de sécurité au sens classique aux plus récentes extensions des questions stratégiques, relatives aux sociétés, aux cultures, aux savoirs. Ce florilège témoigne de ce précieux alliage entre exercice de la raison et bouillonnement fécond, germe du discernement stratégique. Les Cahiers d’hiver de Geostrategia vous proposent un panel éclectique de contenus rédigés par de jeunes chercheurs, praticiens et enseignants chercheurs. Vous disposez des six articles qui suivent, pour nourrir et aiguiser votre réflexion stratégique tout au long de la “trêve des confiseurs”.

L’article « Entre volonté et réalité : le mode de résolution onusien des conflits intra-étatiques » issu de l’étude menée par Emilie Bottard, élève-Commissaire des Armées et étudiante en Master 2 Sécurité internationale et Défense. Cette étude sur le mode de résolution onusien des conflits intra-étatiques a obtenu une mention spéciale du jury du Prix de la Réflexion Stratégique lors de nos Assises, le 30 novembre dernier. Le mémoire complet de l’étude figure dans la Bibliothèque de Geostrategia. Le paradigme actuel de l’ONU, fondé sur la résolution des conflits interétatiques, ne correspond plus aux défis d’un monde où les conflits interne se multiplient. C’est le constat originel de cette analyse. L’auteur explore tout d’abord les fondements juridiques de l’organisation, puis élargit sa recherche aux défaillances rencontrées lors des tentatives de résolution des conflits intra-étatiques. L’examen lucide et argumenté souligne les entraves structurelles comme les blocages internes aux sources d’un bilan décevant. Il s’appuie sur les exemples emblématiques somalien, libyen et syrien. Les voies de progrès proposées visent in fine à dépasser l’apparente aporie entre respect des souverainetés étatiques et responsabilité de protéger les populations.

L’article « Le calife, le soldat et le paysan : l’art de la guerre en Islam » est issu des Cahiers de l’Orient. Chercheur associé au centre Thucydide, juriste, enseignante à l’Ecole de guerre, Anne de Luca oriente ses travaux sur le monde arabo-musulman, le terrorisme aérien et le droit des conflits armées. Avec cet article, elle nous propose une analyse rigoureusement étayée, s’inscrivant dans une vaste perspective historique. L’analyse expose les origines, les évolutions, les inflexions, les permanences du corpus de règles juridico-éthiques visant à encadrer l’activité guerrière en Islam. Au travers des statuts, des prérogatives, droits et devoirs des différents acteurs, chefs de guerre, combattants et non-combattants, se dégage une théorie juridique de la guerre en Islam, permettant en outre de mieux comprendre le djihadisme  contemporain.

L’article « A l’horizon de la Garde nationale » est issu du Centre de Recherche de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (CREOGN). Il nous propose un tour d’horizon des sources d’inspiration, des ambitions et des obstacles à surmonter pour la toute récente Garde nationale. Réapparu au lendemain des attentats de novembre 2015, le concept de Garde national s’est officiellement concrétisé en octobre 2016. Louis Vailhen, étudiant à l’Institut Français de Géopolitique, expose donc les ambitions affichées, en terme d’effectifs ou encore de périmètre de missions, sans éluder les difficultés, qu’elles soient liées au recrutement ou au budget nécessaire. Au-delà, et dans un contexte de menace et d’influences idéologiques mortifères, il souligne combien cette Garde nationale peut constituer « un rempart à la fois symbolique et opérationnel ».

L’article « Sultans of Swing ? Quand la marine turque veut tendre vers la puissance régionale » est issu du Centre d’Etudes Stratégiques de la Marine (CESM). Vincent Themelin, officier analyste, nous propose une étude parfaitement documentée, tout d’abord descriptive de l’histoire et de l’organisation de la marine turque, pour mieux s’interroger ensuite sur les enjeux géopolitiques rémanents et sur les évolutions stratégiques que cet instrument de puissance sert. Au travers de ces deux aspects, l’étude met en lumière une volonté d’affirmation turque sur la scène régionale, voire même plus loin, en ligne avec l’affirmation récente de son président qui lui sert d’exergue : « L’histoire du monde ne peut se lire sans l’histoire de l’Anatolie et du Moyen-Orient ».

L’article « Enjeux et défis de la coopération militaire entre la France et l’Egypte » a été rédigé par le Capitaine de Vaisseau Benoit Baudonnière, auditeur de 66ème session du Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM). Encourager et affermir le rôle stabilisateur de l’Egypte, pilier de monde arabe à la croisée de l’Afrique et du Levant, en encourageant la coopération militaire bilatérale franco-égyptienne, c’est l’idée maîtresse qui structure cette analyse. L’actualité récente, marquée par la virulence du terrorisme djihadiste en Egypte, en souligne toute la pertinence. L’auteur brosse le tableau éclairant d’un pays en proie à une forte instabilité, dans une région en reconfiguration. Ce contexte géopolitique comme la convergence d’intérêts plaident pour l’approfondissement d’un partenariat stratégique franco-égyptien.

L’article « Russie octobre 1917-2017 ; entretien avec Anne de Tinguy » est issue de la revue Défense de l’Union-IHEDN. En cette année anniversaire, Nathalie de Kaniv et Jean-François Morel interrogent Anne de Tinguy, professeur à l’INALCO et chercheur au CERI-Sciences Po sur la trajectoire historique, stratégique, sociétale de l’URSS / la Russie, au cours des cent dernières années. L’article offre un éclairage synthétique de la période, semé de coup de projecteur sur quelques problématiques clefs comme les conséquences considérables de la Révolution d’octobre, l’interrogation séculaire de la Russie vis-à-vis de l’Europe, le bouleversement culturel et identitaire créé par l’effondrement de l’URSS, la permanence d’une puissance déséquilibrée privilégiant le rapport de force, le poids de la crise ukrainienne, l’état de la société russe, les espoirs du réveil de la société civile… Une fresque édifiante à l’heure où le président Poutine brigue un nouveau mandat.

Nous vous souhaitons, à toutes et à tous, de partager d’excellentes fêtes de fin d’année avec vos proches, et nous vous donnons rendez-vous mardi 09 janvier pour le premier édito 2018 de votre Agora stratégique 2.0.

Auteur(s) : « Rien de grand n’est jamais accompli dans le monde sans passion » George Wilhelm Friedrich Hegel, philosophe allemand (1770-1831)   Les plus grands accomplissements ne sont pas le fruit de la seule raison “raisonnante” qui les conçoit, les organise et les met en oeuvre, mais également de la ferveur qui les porte. Les accomplissements de l’esprit […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

GeoStrategia / GRANDS ENTRETIENS – Gérard-François DUMONT

LA DÉMOGRAPHIE : DIMENSIONS PROSPECTIVES, GÉOPOLITIQUES ET STRATÉGIQUES Gérard-François Dumont est géographe, économiste, démographe, recte...

Publié le 25-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°74 du 20 juin 2019 / 2ème anniversaire de GeoStrategia !

«Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges, jeter l'ancre un seul jour ? » Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français ; 1...

Publié le 20-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout