Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 25 du 9 janvier 2018

Publié le 09-01-2018

“Il faut toujours dire ce que l’on voit : surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit.”

Charles Péguy, essayiste, écrivain, poète (1873-1914)

 

Au seuil de cette nouvelle année, toute l’équipe de Geostrategia vous adresse, à vous comme à ceux qui vous sont chers, ses meilleurs vœux. La liste est longue des verres plus ou moins opaques placés entre le regard, entre la pensée et les faits : engourdissement intellectuel, complaisance au conformisme, au corporatisme, aveuglement doctrinal, sujétion à la doxa, allégeance à l’esprit de cour… Pour illustrer cet impérieux effort vers le “voir ce que l’on voit”, nous vous proposerons tout au long de 2018 les regards croisés de chercheurs, d’enseignants, de praticiens, d’étudiants issus des partenaires de Geostrategia, les meilleurs sources de la réflexion sur ce qui est essentiel pour notre société et susceptible d’en affecter l’avenir. Un grand quotidien du soir titrait en ce début d’année : “l’inexorable ascension de l’Asie rebat les cartes de l’économie mondiale”. Cette “inexorable ascension” rebat également le jeu stratégique planétaire. C’est le fil rouge que nous vous proposons pour cette semaine de rentrée. Vous pourrez l’aborder via deux articles de réflexion stratégiques, sur la crise nucléaire nord-coréenne, sur les nations de l’ASEAN à la croisée des influences chinoise et américaine, ainsi qu’une publication de veille stratégique sur la présence militaire de la Chine à Djibouti. Nous vous proposons par ailleurs le premier volet de l’étude ENERGEO, menée avec l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI). ENERGEO a pour objectif d’analyser la nouvelle donne stratégique de la transition énergétique. Ce premier volet traite de la transition énergétique face au défi des métaux critiques, métaux critiques pour lesquels la Chine est un acteur dominant comme producteur et comme consommateur.

L’article « Pre-empting defeat : in search of North Korea’s nuclear doctrine » est issu de l’European Council on Foreign Relations (ECFR). François Godement et Mathieu Duchâtel, sont respectivement directeur et directeur adjoint du programme Asie et Chine de l’ECFR et Léonie Allard est consultante en politique nucléaire nord-coréenne auprès de l’ECFR. Les auteurs mènent une analyse documentée des fragments doctrinaux nucléaires nord-coréens pour en reconstituer la logique fondamentale : préempter une décapitation du régime. Ils exposent la cohérence d’ensemble doctrinale et soulignent les évolutions de la politique nucléaire engagées par Kim Jong Un. L’Europe peut jouer un rôle accru face à cette posture stratégique nord-coréenne et l’analyse ouvre sur des recommandations dans ce sens.

L’article « ASEAN : uneasy tigers trapped between China and the US » est issu de l’Association Nationale des Auditeurs Jeunes de l’IHEDN (ANAJ-IHEDN). Bril Khindaria, journaliste indépendant indien membre de l’ANAJ-IHEDN, présente et reprend une analyse de l’année 2017, année clef pour les nations de l’Asie du Sud-Est formant l’ASEAN. Alors que cette communauté ASEAN vient de fêter ses 50 ans d’existence, il montre comment la montée en puissance de la Chine conjuguée aux incertitudes de la politique menée par l’administration Trump crée une situation inédite, dont la gestion suppose de savoir prendre en compte les sensibilités politico-culturelles locales.

La publication « Infoveille – Base militaire chinoise à Djibouti : symbole d’un changement de posture stratégique. » est issue du Centre de Documentation de l’Ecole Militaire (CDEM). Elle éclaire un fait marquant de l’actualité récente, la mise en place de la première base militaire chinoise permanente à l’étranger. Rédigée par Fabien Delheure, documentaliste au CDEM, et réalisée à partir d’une sélection de sources ouvertes, d’analyses et d’arguments d’experts internationaux, cette publication expose les faits saillants liés à l’inauguration officielle de cette base militaire chinoise permanente à Djibouti le 01 aout 2017. Elle expose également le contexte général de cette « première » stratégique et en apprécie enfin les conséquences en termes d’enjeux et de défis posés.

Rendez-vous mardi 16 janvier pour un nouvel édito de votre Agora stratégique 2.0. Nous vous proposerons notamment les réflexions de différents intervenants des VIIIe Assises de la Recherche Stratégique 2017 autour du thème de l’hybridation des menaces.

Auteur(s) : “Il faut toujours dire ce que l’on voit : surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit.” Charles Péguy, essayiste, écrivain, poète (1873-1914)   Au seuil de cette nouvelle année, toute l’équipe de Geostrategia vous adresse, à vous comme à ceux qui vous sont chers, ses meilleurs vœux. La […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

GeoStrategia / GRANDS ENTRETIENS – Gérard-François DUMONT

LA DÉMOGRAPHIE : DIMENSIONS PROSPECTIVES, GÉOPOLITIQUES ET STRATÉGIQUES Gérard-François Dumont est géographe, économiste, démographe, recte...

Publié le 25-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°74 du 20 juin 2019 / 2ème anniversaire de GeoStrategia !

«Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges, jeter l'ancre un seul jour ? » Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français ; 1...

Publié le 20-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout