Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 36 du 03 mai 2018

Publié le 03-05-2018

« Les véritables accords sont les accords en arrière-pensées »

Paul Valéry, écrivain, poète et philosophe français ; 1871-1945

Les premiers “Rendez-vous de la réflexion stratégique” (RdVRS) ont rassemblé plus de 200 participants le 11 avril dernier à l’Ecole militaire. Certains d’entre-eux ont bien voulu répondre à un questionnaire post-évènement qui nous permettra d’en affiner le concept pour la prochaine édition, en octobre.

Ces premiers RdVRS visaient à repenser la question sahélienne par la recherche.  Les destins sont pour partie liés, de part et d’autre de la “Méditerranée de sable” que constitue le Sahara, mais également de part et d’autre de la Méditerranée occidentale ; mêmes les arrière-pensées peuvent donc converger!

Les intervenants qui se sont succédés le 11 avril dernier auront plus particulièrement souligné les points et ouvert les perspectives qui suivent:

  • Au sein d’un zone fragilisée, fragmentée et fracturée, le rôle de la communauté internationale reste majeur. Il s’apparente davantage à un rôle de catalyseur de politiques définies par les habitants du Sahel eux-mêmes qu’à celui de précepteur en “bonnes conduites”. Le dialogue, la compréhension des besoins et attentes s’avèrent donc des préalables clefs.
  • Au Mali en particulier, l’urgence est au rétablissement d’un appareil d’état susceptible de capitaliser dans la durée les efforts consentis sur les volets sécurité et développement, en garantissant aux populations un accès aux services essentiels : eau, alimentation, énergie, éducation, santé…
  • L’effort de recherche, en rendant compte de la complexité des mouvements de fond qui affectent la zone comme des particularités locales, en discernant des pistes de coopération régionale, en évaluant l’impact des politiques menées ou encore en appréciant l’influence des cultures, confessions et représentations, reste indispensable.

Nous vous proposons de visionner la vidéo de synthèse de ces premiers RdVRS élaborée en partenariat avec Diploweb. Elle vous permettra de retrouver les points saillants des interventions et discours développés. La vidéo est disponible dans “La Bibliothèque” de Geostrategia : lien.

Outre cette vidéo des premiers RdVRS, nous vous proposons également cette semaine trois articles pour nourrir votre réflexion stratégique sur la relation Occident-Russie, sur l’impact de la robotisation et de l’intelligence artificielle pour nos armées et sur l’implication citoyenne à l’effort de défense.

**

L’article « Nouvelle guerre froide ou difficultés de redéfinir les relations avec la Russie ? » est issu de la Revue Défense Nationale (RDN). Sophie Momzikoff, agrégée des universités et docteur en histoire des relations internationales, propose une interrogation de fond sur la relation Occident-Russie. Elle s’interroge, via une prise de champ, sur la pertinence voire le risque attaché aux représentations héritées du passé employées pour caractériser cette relation. Au-delà d’indéniables continuités historiques, parler de nouvelle « guerre froide » n’hypothèque-t-il pas une approche réaliste, clairvoyante et constructive des relations avec Moscou ?

**

L’article « Robots et intelligence artificielle : quelle place pour l’homme dans les futures capacités militaires françaises ? » est issu du Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM). Olivier Beaurenaut, Ingénieur en chef de l’armement et auditeur de la 66ème session du CHEM aborde cette question avec une double approche, celle du militaire en veille stratégique vis-à-vis de ruptures pouvant bouleverser l’art de la guerre, celle de l’ingénieur en veille technologique vis-à-vis des innovations susceptibles d’accoucher des capacités et services décisifs du futur. C’est bien à la croisée de ces deux exigences que s’inscrit cette analyse rigoureuse et prospective des conséquences de la révolution robotique et de l’intelligence artificielle dans les affaires militaires.

**

L’article « Vers une armée citoyenne » est issu de l’Ecole de Guerre (EDG). Inscrivant son analyse dans une perspective à la fois sociétale et stratégique, le Chef de bataillon Jérôme Cheyppe, stagiaire de la 25ème promotion de l’EDG, propose une articulation originale pour conjuguer citoyenneté, sécurité et défense. La montée de risques et de périls, internes et externes, milite en effet selon l’auteur pour un recours repensé à la conscription, au cœur d’un triptyque combinant force d’intervention professionnelle, force territoriale et composante civilo-militaire. Un schéma qui peut inspirer la réflexion sur le futur Service National Universel.

**

Pour clore ce 36ème édito, nous vous proposons enfin de consulter le Guetteur n°2018- ?, le dernier bulletin de veille du CDEM sur l’actualité de défense et de sécurité dans le monde.

Rendez-vous mercredi 09 mai pour un prochain édito de votre Agora stratégique 2.0.

N’hésitez pas à nous suivre également sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Auteur(s) : « Les véritables accords sont les accords en arrière-pensées » Paul Valéry, écrivain, poète et philosophe français ; 1871-1945 Les premiers “Rendez-vous de la réflexion stratégique” (RdVRS) ont rassemblé plus de 200 participants le 11 avril dernier à l’Ecole militaire. Certains d’entre-eux ont bien voulu répondre à un questionnaire post-évènement qui nous permettra d’en affiner le concept pour […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

ENERGEO 4e Volet : Brexit, électricité et scénario du "no-deal" / Carole MATHIEU, Paul DEANE, Steve PYE

Le Royaume-Uni (RU) et l’Union européenne (UE) restent fermement engagés à atteindre un accord pour permettre une sortie ordonnée le 30 mars 201...

Publié le 16-10-2018

Auteur(s) : ENERGEO a pour objectif d’analyser la nouvelle donne stratégique de la transition énergétique. Ce 4e volet mené par Carole MATHIEU, Paul DEANE et Steve PYE s’intéresse aux conséquences du Brexit en termes d’intégration des marchés de l’électricité, sur fond d’intermittence croissante de la production avec le développement des nouvelles sources de type solaire ou éolienne.

Source(s) : CSFRS, IFRI
Generic placeholder image

Edito 51 du 16 octobre 2018

« Il ne dépend que des hommes libres d’envisager leur propre puissance en un système tel qu’il empêche la guerre » Charles de Gaulle, Homm...

Publié le 16-10-2018

Auteur(s) : Olivier CARON, Directeur de publication Général Paul CESARI, Rédacteur en chef

Source(s) : CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout