Inscrivez-vous à la newsletter
X

Edito 9 du 29 août 2017

Publié le 29-08-2017

« La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques.“

Robert Schuman (1886-1963)

« Se figurer qu’on peut bâtir quelques chose d’efficace pour l’action et que ce soit approuvé par les peuples en dehors et au-dessus des États, c’est une chimère. »

Charles de Gaulle (1890-1970)

 

Une politique visant une sécurité globale doit s’appuyer sur divers piliers, dans un souci de cohérence d’ensemble. La Défense et l’Énergie constituent d’éminents piliers d’une telle approche globale. Comment l’UE aborde-t-elle ces deux aspects? Sont-ils l’objet d’une ligne stratégique claire? Soulignent-ils au contraire des carences de vision prospective? Constituent-ils des champs d’opportunité pour revivifier les projets européen ?

Nous vous proposons cette semaine des éléments de réponse apportés par deux récentes analyses menées par l’European Council on Foreign Relations (ECFR) et par l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI).

L’industrie d’armement et ses exportations constituent des leviers clefs d’une politique de défense. Les exportations d’armements vers l’Asie orientale constituent-t-elles une illustration de l’absence d’une véritable réflexion stratégique au sein de l’UE? C’est la thèse que développe l’article « Influence by default : Europe’s impact on military security in East Asia » issu de l’ECFR. Il analyse les tendances à l’œuvre et évalue l’impact, paradoxal et sous-estimé, tant des ventes de matériels militaires que des transferts de technologies duales, sur l’équilibre régional entre la Chine et ses voisins.

Au delà d’un simple état des lieux, Mathieu Duchâtel et Mark Bormley proposent l’adoption par l’UE d’une approche cohérente et globale, en l’illustrant de diverses recommandations.

La transition énergétique en Europe est au centre de la seconde analyse proposée. Au sortir de la Guerre, le projet européen s’est d’abord incarné dans une coopération étroite entre la France et l’Allemagne sur l’énergie.

L’opportunité de donner à ce projet européen un nouvel horizon stratégique via une véritable impulsion franco-allemande pour la transition énergétique et le climat s’avère la ligne directrice de l’article « Alliance franco-allemande pour la transition énergétique en Europe » issu de l’IDDRI. Sans en éluder les répercussions et besoins d’accompagnement, Nicolas Berghmans, Dimitri Pescia, Matthias Buck et Kerstin Meyer identifient les voies et moyens à articuler pour relever les défis communs et croisées des transitions énergétiques en France et en Allemagne. Une telle approche commune pourrait en outre constituer la pierre de touche d’une initiative impliquant l’ensemble des pays européens, initiative à placer au cœur des institutions et des priorités d’investissement de l’UE.

Auteur(s) : « La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques.“ Robert Schuman (1886-1963) « Se figurer qu’on peut bâtir quelques chose d’efficace pour l’action et que ce soit approuvé par les peuples en dehors et au-dessus des États, c’est une chimère. » Charles de Gaulle (1890-1970)   Une […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

GeoStrategia / GRANDS ENTRETIENS – Gérard-François DUMONT

LA DÉMOGRAPHIE : DIMENSIONS PROSPECTIVES, GÉOPOLITIQUES ET STRATÉGIQUES Gérard-François Dumont est géographe, économiste, démographe, recte...

Publié le 25-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS
Generic placeholder image

Edito n°74 du 20 juin 2019 / 2ème anniversaire de GeoStrategia !

«Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges, jeter l'ancre un seul jour ? » Alphonse de Lamartine, poète, romancier, dramaturge français ; 1...

Publié le 20-06-2019

Source(s) : CSFRS, CSFRS

Nos partenaires

 

afficher tout