Inscrivez-vous à la newsletter
X
Generic placeholder image

Edito n°66 du 02 avril 2019

Publié le 02-04-2019

« La tradition est une statue qui marche »
Jean Cocteau ; poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français. 1889-1963

Le Pape François appelait tout récemment à mettre en œuvre « avec rapidité » les engagements du Pacte de Marrakech sur les migrations, notamment par « l’élargissement de canaux migratoires réguliers » (voir sur ce sujet l’article de Catherine de Wenden publié avec l’édito 64). Cette problématique des migrations est emblématique d’un monde du XXIème siècle comme écartelé entre globalisation technico-économique et balkanisation étatiquo-culturelle, sur fond de chocs conjugués écologique et démographique. Cette aporie, ce nœud gordien, cette polarisation d’un siècle débutant, semblent s’incarner dans l’insoluble équation politique, sinon géopolitique européenne, Europe qui selon Régis Debray aurait perdu son identité à force de vouloir accueillir toutes les autres.

Cette semaine, nous vous proposons de mettre en perspective ce débat avec une analyse géopolitique de Gérard-François Dumont sur les groupes humains en situation de minorité au sein d’une population nationale plus large. Nous vous proposons également d’illustrer le sourd dilemme et le permanent défi entre Tradition et Progrès par une réflexion d’Olivier Petros sur l’institution militaire comme lieu où se conjuguent l’Immuable et la Transformation. Nous vous proposons par ailleurs d’aborder avec Thomas Spencer l’évolution de l’économie chinoise et ses conséquences internationales en matière de développement durable. Alors que la centralisation et l’autoritarisme étatiques croissent, la Chine se place selon lui à rebours de l’esprit de Deng Xiaoping, initiateur du processus de réforme et d’ouverture en 1978.

Nous poursuivons cet éditorial en vous informant de la mise en ligne sur la chaine YouTube CSFRS / Geostrategia de la vidéo intégrale des 8ème « Rendez-vous de la réflexion stratégique » sur les enjeux autour de l’Océanie et de la place de la France dans le Pacifique sud.

Nous vous confirmons également que la soirée du concours « Rising Generation » #3 se déroulera mercredi 19 juin 2019 à l’Ecole Militaire. Ce concours, co-organisé par « The House of the Rising Stars », les Jeunes IHEDN et le CSFRS, est destiné à valoriser la capacité des jeunes générations à inspirer l’avenir.

Nous vous informons par ailleurs de la tenue de la Summer School proposée par la Chaire Défense & Aérospatial de Sciences Po Bordeaux (24-28 juin 2019 – Bordeaux). Cette formation a pour objectif de partager, selon une approche globale et pluridisciplinaire, la connaissance sur la place du spatial dans la sécurité internationale et de sensibiliser aux enjeux et défis que ce nouveau champ d’affrontement pourrait constituer au XXIème siècle. Informations complémentaires avec le lien ci-après.

Pour conclure cet édito, un lien ci-dessous vers le Guetteur n°2019/05, le dernier bulletin de veille du Centre de Documentation de l’Ecole Militaire (CDEM)

**

L’article « Ce qui ne peut pas mourir et ce qui doit savoir naître » est issu du numéro 818 de la Revue de Défense Nationale.  Cet article est un extrait des Conversations de Gouvieux sur « Le monde militaire, un univers en évolution constante ? », organisées par le Centre Etude et de Prospective Stratégique (CEPS), en partenariat avec Capgemini, du 16 novembre 2018. Olivier Petros, vice-président du CEPS, explore les transformations à l’œuvre au sein de la défense et ses incidences sur l’ensemble de l’appareil institutionnel. Loin de s’attacher aux seuls enjeux, cet auteur  expose comment ce retour aux fondamentaux militaires reste autant d’opportunités à saisir.

**

L’article « Géopolitique et diversité des ethnies » est proposé par le CSFRS. Gérard-François Dumont, démographe français et professeur à Paris IV, s’intéresse aux groupes humains minoritaires au sein d’un Etat et la manière dont celui-ci choisi d’intégrer ou non ces minorités. L’auteur analyse les différentes réponses données par les Etats, généralement entre ostracisme et inclusion, au travers d’exemples tirés de l’histoire humaine comme les cas kurde, copte ou encore berbère.

**

L’article « Retour à l’esprit de Deng Xiaoping » est issu de l’Institut du développement durable et des relations internationales. Thomas Spencer, membre de  l’Energy and Resources Institute (TERI), s’intéresse l’état actuel de l’économie chinoise et à la relation sino-américaine. Pour l’auteur, le modèle économique chinois s’est détourné de l’économie de marché pour devenir dépendante du lien entre les   entreprises d’État et le système bancaire public. De plus, la « confrontation constitutionnelle » entre la Chine et les Etats-Unis fragilise encore un peu plus l’économie chinoise. Toujours selon l’auteur, l’état des relations sino-américaines sert actuellement de baromètre à l’état du monde et à l’évolution du développement durable mondial en raison du poids de ces deux Etats sur la scène internationale.

Auteur(s) : « La tradition est une statue qui marche » Jean Cocteau ; poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français. 1889-1963 Le Pape François appelait tout récemment à mettre en œuvre « avec rapidité » les engagements du Pacte de Marrakech sur les migrations, notamment par « l’élargissement de canaux migratoires réguliers » (voir sur ce sujet l’article de Catherine de Wenden publié avec […]

Source(s) : CSFRS

Les derniers documents

Generic placeholder image

GeoStrategia / GRANDS ENTRETIENS – Pierre de BOUSQUET de FLORIAN

ENJEUX ET DÉFIS DU RENSEIGNEMENT ET DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME Le préfet Pierre De Bousquet de Florian, Coordonnateur du Renseignement et d...

Publié le 20-05-2019

Source(s) : CSFRS
Generic placeholder image

ENERGEO 5

la transition énergétique bas-carbone en France, dans l’Union européenne (UE) et dans le monde est aujourd’hui déployée de façon inégale et...

Publié le 07-05-2019

Source(s) : CSFRS, IFRI

Nos partenaires

 

afficher tout